Le cercle de parole / Fishbowl


voir
La démarche du cercle exentrique, aussi appelé "Fish Bowl" (bocal à poisson) est une manière de se partager la parole de manière plus "équitable". Le processus permet à chacun d'intervenir dans la discussion et d'en orienter le contenu sans acquérir pour autant "plus de pouvoir" qu'un autre participant.
Cette technique peut être utilisée dans plusieurs contextes tels que des ateliers, conférences, réunions organisationnelles et assemblées publiques.
La technique du cercle excentrique (Fishbowl) implique un petit groupe de personnes (en général entre 5 et 8), assises en cercle, qui discutent devant un groupe plus grand d'auditeurs.

v

À quoi ça sert ?
  • Favoriser et se partager l'écoute dans un groupe
  • Impliquer un grand groupe dans la discussion d'un petit groupe
  • Assoir une ambiance "tourner la langue trois fois dans sa bouche avant de prendre la parole"
  • "Casser" le statut de l'expert en le plaçant au "même niveau" que les participants
  • Lorsque les personnes qui se trouvent au centre de la discussion sont des fonctionnaires ou des décideurs, cette technique peut apporter la transparence et accroître la confiance.

Informations pratiques
  • Nombre de participants pour le cercle central, de 3 à 8 participants. A l'extérieur du cercle central: non défini.
  • Durée préparation peut être très rapide (dépend du local)
  • Durée évènement prévoir minimum une heure (on peut quand même faire un peu moins)
  • Coût faible si matériel déjà à disposition (un micro ça peut aider en fonction de la taille du groupe et de la salle)
  • Une fois les règles bien expliquées, l’animateur joue un rôle plus discret d’observateur
  • Il y a un côté facilitant lorsque la question débattue est indiquée en grand dans la salle

Comment ça s'organise
  • Préparez les deux cercles concentriques en fonction du nombre de personnes attendues et placez dans la salle la question qui sera débattue "en grand".
  • Invitez X personnes à s’installer dans le cercle du centre en laissant une chaise vide. (nbr de chaises = X + 1) Elles auront comme tâche d’être les premières à discuter de la question qui leur sera lancée
    • identifiez les personnes à l’avance pour le premier tour et parlez un peu du sujet avec elle avant si possible OU
    • laissez les personnes s'installer dans le cercle librement.
    • Si un expert est prévu, placez-le dans le cercle intérieur dès le début et définissez avec lui s'il restera au centre ou s'il le quittera lui aussi à un moment de la discussion.
  • Expliquez au groupe les consignes à suivre
    • Une première question sera lancée au groupe du centre afin de démarrer une discussion entre eux.
    • Les personnes qui souhaitent se joindre à la discussion devront se lever et aller s’asseoir sur la chaise vide et participer à l’échange.
    • En contrepartie, une des personnes assises au centre devra se lever et aller s’asseoir sur une chaise disponible dans le cercle extérieur.
    • Les personnes extérieures sont également invitées à noter leurs observations sur la grille de notes qui leur a été fournie.
  • Démarrez la discussion en posant la question
    • Invitez les gens au centre à y répondre comme s’ils discutaient. Il ne faut pas que ceux-ci y répondent à tour de rôle, mais plutôt dans le cadre d’une discussion, d’un échange.
    • Soyez le plus discret possible et intervenez seulement pour recadrer les échanges si on s’éloigne trop du sujet de discussion. (à discuter !)
    • Après le temps imparti, arrêtez la discussion.
  • Synthèse et bonification : retour en grand groupe
    • Invitez les gens à s’exprimer sur ce qu’ils ont noté et-ou ressenti (prise de conscience du "faire différemment").
    • Notez le tout sur le papier-affiche. La synthèse vient faire ressortir les éléments essentiels et permet une certaine convergence.

Les risques
  • Peu ou pas de discussion au départ dans le cercle intérieur
    • il faut bien choisir sa question et en discuter en 3 mots avec les personnes choisies pour démarrer
  • Monopolisation de la parole dans le cercle intérieur OU un personne au centre ne quitte jamais le centre
    • En tant que facilitateur, rentrez dans le cercle intérieur pour forcer la sortie d'une personne (jouez du regard pour inviter la personne qui "devrait" sortir

Réflexion
  • chaque personne a le pouvoir de modifier le cours de la discussion en venant prendre une place au centre (recentrer sur la question, intervenir dans un monologue...). Ceci renvoie la responsabilité de la discussion et de son intérêt au groupe présent et plus seulement sur les épaules de l'animateur. ( ce qui n'est parfois pas évident)

Variantes
  • on peut faire un fishbowl
    • ouvert : chacun peut venir dans le cercle intérieur quand il le souhaite (flux) / il y a toujours une chaise vide
    • fermé : tout les X min c'est l'entiereté du cercle intérieur qui se renouvelle (bloc) / toutes les chaises sont occupées
  • On peut aussi avoir seulement deux chaises dans le groupe central. Quand quelqu'un dans le public veut se joindre à la conversation à deux voies, il vient vers l'avant et appuie sur l'épaule de la personne qu'il veut remplacer, à un moment où elle ne parle pas. L'orateur désigné doit alors revenir au cercle extérieur, étant remplacé par lla nouvelle personne.

Fiches méthodologiques :